Ubinam

Ubinam

Collectif composé de Mylène Duhail & Romain Goiset

«Échappées belles» – parc du château de Villevêque.

Présentation :
L’atelier de paysage Ubinam est un duo de paysagistes-concepteurs artistes, composé de Mylène Duhail et Romain Goiset. Ils allient leurs compétences et leur savoir-faire pour apporter un autre regard sur l’espace qui nous entoure – qu’il soit privé ou public-. Ils réalisent notamment des installations artistiques éphémères pour des événements ponctuels : les angevins ont déjà eu l’occasion de découvrir une de leurs installations à la Galerie 5, sur le campus de Belle Beille en septembre 2019, intitulée « Prosper de Terre ». Et, comme ici pour Nov’art, ils proposent de partager leur regard décalé sur le paysage de Villevêque. À chaque rencontre avec une de leurs œuvres s’opère alors une nouvelle découverte des lieux…

Démarche artistique :
Ubinam envisage ses créations pour un espace donné. Leurs intentions se façonnent à partir du regard qu’ils portent sur le lieu et ses usages. Leurs installations, bien souvent in situ, viennent alors matérialiser leur imaginaire pour des propositions saugrenues, surprenantes et pleines de poésie. Avec la singularité du lieu comme ligne de conduite, ils expérimentent tout type de médium. Métal, bois, béton… peu importe le matériau pourvu qu’ils puissent donner corps aux histoires qu’ils – se – racontent. Le propos ne se limite donc pas à l’objet, mais bel et bien à sa mise en espace et à la relation que ce dernier aura avec son environnement et ses usagers.

Présentation de l’œuvre :
“Une dizaine de rounds-baller disséminés sur le site semble dévaler les pentes…
L’intention première pour cette installation réside dans le fait de faire vibrer le paysage en résonance
avec l’activité humaine qui le façonne : l’exploitation agricole. Les artistes décident de jouer ici avec des rounds-baller de foin, marqueurs éphémères et repères ponctuels de saisonnalité dans le paysage”
L’œuvre, constituée d’éléments épars, vient questionner les notions d’échelle et décloisonner l’espace. La bâtisse médiévale, construite sur une motte féodale dans l’intérêt d’avoir une vue prenante sur les environs, offre alors une pente idéale aux artistes et à leur imagination. Ainsi, comme dans une case de bande dessinée grandeur nature, les round-ballers rebondissent de toute part, abandonnant leur “BOOING” sourds à l’imaginaire des visiteurs.
Un clin d’œil au mode de gestion de cet espace classé Natura 2000 où l’on applique la fauche tardive afin de préserver au mieux la faune et la flore des basses vallées angevines.

https://www.facebook.com/ubinam.paysage

http://www.ubinam-paysage.com

Fermer le menu