Myriam Roux

Cheminer

Récolter bois et herbes
Chèvrefeuille, ronce, saule, jonc…
Prélever sans dénaturer
Et puis trier, cuire, écorcer, sécher, fendre, racler… Transformer la matière et l’apprivoiser
Temps de préparation, de latence, de maturation,
Et enfin entrelacer, nouer, coudre, enrouler… Imprégnation profonde et sensible de la mémoire collective
Hésiter, expérimenter, réinventer, explorer, oser Préserver et mettre en mouvement
Une écriture éphémère et éternelle, présente et intemporelle
S’étonner, rêver, résister, avancer et révéler
L’art de rien
Cheminer

Myriam Roux

Myriam Roux est plasticienne depuis 20 ans mais sa passion pour le tressage a débuté il y a une trentaine d’années par une imprégnation: appréhension de gestes et savoirs liés aux tressages traditionnels, alternance de rencontres, de compétences et d’expériences. De collectes en expérimentations, les plantes, leurs couleurs, leurs textures lui ont offert une palette aussi variée que les techniques d’assemblage.

Après avoir exploré les empreintes, le temps, notre rapport à l’Autre et aux autres, ses dernières recherches l’amènent à entrer dans le monde de l’infiniment petit mais extrêmement précieux à la biodiversité que sont les graines et les pollens. Supprimer le cadre, s’installer dans la nature lui permet d’être en cohésion encore plus étroite avec elle. L’œuvre finie, c’est la nature qui assure la continuité, poursuit l’histoire et donne à l’œuvre une nouvelle dimension.

Ce lien à l’éphémère comme une évocation poétique de la précarité de notre passage… Parallèlement à son travail de création, la transmission de savoirs sous forme de stages, ateliers de création, œuvres participatives, auprès de publics variés : enfants, handicapés, artistes en herbe… jalonnent son parcours.

+ d’infos sur myriamroux.com

Fermer le menu