NOV’Art se déroule chaque été sur les rives du Loir depuis près de quarante ans et renforce son soutien aux artistes dans leurs diversités et leurs audaces. Cette édition 2020 s’est articulée autour de trois temps qui se sont réinventés dans les conditions sanitaires actuelles.

Dans un premier temps, à l’occasion des Grands Formats, NOV’Art invite une dizaine d’artistes à réaliser une performance le temps d’une journée, chacun sur une toile de 3m x 2m. Ce moment habituellement partagé avec le public, s’est tenu cette année à huis clos.

Dans un deuxième temps, NOV’Art accueille une résidence de création aujourd’hui soutenue par le Département dans le cadre de “Prenez l’art ! Saison d’art contemporain en Anjou” et en partenariat avec la commune. C’est Elsa Tomkowiak, artiste plasticienne, qui a mené sa réflexion créative pour proposer une oeuvre sur le Loir.

Enfin, le dernier temps de NOV’Art se concrétise tout l’été sur un parcours d’art entre patrimoine et nature. Les sculptures de Phillipe Roy, Vincent Tétu et Lasco rejoignent la dizaine de Grands Formats, tous en extérieur pour une déambulation en toute sécurité. Contrairement aux éditions précédentes, seule la salle d’exposition du moulin accueillera le travail d’Elsa Tomkowiak.

Ce parcours reste un moment privilégié d’expression et de rencontres. Les amateurs d’art trouveront cette fois encore la qualité et la diversité des moyens d’expression de la création contemporaine. Le public peut se satisfaire de nouvelles découvertes artistiques dans un cadre naturel idéal en cette période.

Lucette Lheriteau

Présidente de NOV’Art

Fermer le menu