Elsa Tomkowiak

Elsa Tomkowiak

Artiste plasticienne, elle a été accueillie en résidence sur la commune de Rives-du-Loir-en-Anjou dans le cadre du dispositif « Prenez l’art – Saison d’art contemporain en Anjou » porté par le département de Maine-et-Loire. Pendant ce temps de création elle a travaillé sur une œuvre exposée sur le Loir et sur une exposition visible à l’Engrenage Moulin de Villevêque.

00

Présentation de sa création exposée sur le Loir


La couleur, vecteur d’énergie et de l’enthousiasme d’Elsa Tomkowiak, est surtout, pour elle, vecteur de lumière. C’est son outil pour réinventer un paysage et proposer une perception décalée d’un lieu, ici le Loir. Cet écrin de nature accueille son œuvre « OttO », une sphère monumentale, de 5 mètres de diamètre. Ce grand format qui traduit de l’immensité de la Nature qui nous entoure, revêt des couleurs vives dont le nuanciers ne relève pas du hasard.

C’est une obsession chez Elsa Tomkowiak, la disposition des couleurs et comment elles glissent de l’une à l’autre. C’est ce changement imperceptible qui anime son travail, puisque c’est elle qui crée ses nuances à partir de pigments et qui les amène ensuite à se fondre les unes aux autres. La pigmentation répond ici d’une attention toute particulière et d’un véritable travail de recherche.

Et si l’intensité de cette proposition frappe à sa découverte, c’est aussi parce qu’elle traduit un moment de création que le spectateur ne voit pas, mais qu’il peut deviner. Derrière la mise en couleur de cette immense sphère en PVC transparent se dessine le mouvement du corps. L’artiste, munie d’une brosse, a coloré cette œuvre à plat, jouant avec les plis pour créer de la transparence et de l’opacité. Sa gestuelle impeccable a étalé la couleur avec attention pour créer l’harmonie des fondus entre les nuances.

Le jeu de l’environnement conclut la présentation. Outre la rupture qu’opère cette œuvre sur le Loir, le cadre qui l’accueille assure également une continuité. Les éléments extérieurs font aussi le jeu de la création. La lumière du soleil joue sur les effets de transparence du plastique. Le vent et le courant de l’eau font danser la sphère, alors, sans besoin de bouger, le spectateur peut admirer cette œuvre sous toutes ses coutures et apprécier le tableau qu’elle offre au-delà d’elle-même.


C’est ça qui m’intéresse […] c’est les acteurs, les éléments extérieurs qui animent l’objet : que ce soit l’eau, le soleil, le vent.

Elsa Tomkowiak

00

Présentation de son exposition à l’Engrenage Moulin de Villevêque

Dans la continuité du parcours Nov’Art, Elsa Tomkowiak a investi l’espace de l’Engrenage Moulin de Villevêque. 

Entrez en immersion dans l’univers coloré d’Elsa Tomkowiak. Passées les portes, vous serez submergé.e par l’intensité qui émane des créations de cette artiste. 

Au centre de l’espace vous trouverez 4 blocs de 2 mètres, de grandes mousses en polymère. Dessus, les couleurs y sont vives et lumineuses presque vaporeuses. C’est notamment dû au fait qu’elles ne sont pas simplement apposées sur le bloc, mais imprégnées dans la mousse. Elsa Tomkowiak a fait corps avec ses créations pour travailler et faire infiltrer ses couleurs, préparées en amont. La matière, imbibée d’eau, a été malaxée, pressée, tordue, dans un élan physique dense de la part de l’artiste. Les pigments de couleurs se sont ainsi diffusés sur la surface pour parfois fusionner entre eux. Ces volumes, leur grandeur et leur aspect imposant touchent à la question de l’espace qui anime Elsa Tomkowiak. Refusant la peinture classique sur châssis, c’est un moyen d’aller au-delà du support de la création et de rendre le spectateur actif autour des œuvres que vous pouvez alors admirer sous plusieurs points de vue.

En opposition à cette installation, vous pourrez admirer au mur de petits formats, loin des habitudes d’Elsa Tomkowiak qui ne travaille normalement que sur des grandes surfaces et/ou espaces. Ces petites créations sont réalisées avec du maquillage sur des carrés de cuir. Elles témoignent des expérimentations et recherches menées par l’artiste autour de la couleur, de son jeu avec la lumière et de ses teintes illimitées. Ces petits supports apparaissent alors comme différents nuanciers aux tonalités qui font échos à celles que l’on retrouve dans toutes les créations de l’artiste et qui font son univers.

Au fond de la pièce, vous pourrez entrer dans la verrière du moulin pour une expérience immersive colorée atypique. Cette pièce, encadrée de baies vitrées, est habituellement baignée de lumière. Aujourd’hui, l’installation de l’artiste diffuse ses couleurs aux teintes travaillées pour diffuser leurs énergies. Les lès de PVC accolées aux vitres permettent une transparence et ce jeu si particulier entre la lumière et la couleur. Vous pouvez alors pénétrer la couleur, comme le souhaite Elsa Tomkowiak. Entrez en immersion dans cette atmosphère colorée pour conclure ce voyage dans l’univers de cette artiste.


C’est un peu ma fascination, la capacité des couleurs à se mêler dans les unes aux autres et à se transformer… avec pas grand chose *rires* Je n’arrive pas à m’en lasser. 

Elsa Tomkowiak
Fermer le menu